• LES PONTIQUES INDO-EUROPEENS

    Les peuples indo-européens

    LES PONTIQUES INDO-EUROPEENS

    Les Pontiques sont les ancêtres de tous les peuples de langues indo-européennes (Celtiques, Italiques, Germaniques, Illyro-Albanaises, Thraco-Arméniennes, Grecques, Baltes, Slaves, Indo-Iraniennes, Anatoliennes et Thokariennes).

    C’étaient des pasteurs guerriers se déplacant à cheval et utilisant des haches de combat en pierre ou en cuivre. Ils se sont peu à peu emparé de toute l’Europe et y ont installé les premières monarchies patriarcales centralisées, rompant avec les traditions matriarcales plus ou moins égalitaires des anciens Asianiques.

    Cartographie peuples indo-européens
    Cliquez sur l’image pour afficher les détails

    LES PONTIQUES DE L’ARAL (OU DE L’OXUS)

    Les Pontiques (indo-européens) du sud de l’Aral sont les ancêtres des Aryens Indous. Au début, ils subissaient probablement la domination culturelle des Peuples de l’Iran. Ensuite, les Proto-Iraniens, issus de la culture d’Andronovo en Asie centrale, pénètreront en Iran et en Afghanistan et refouleront les Indous à poteries grises vers le nord de l’Inde où on les trouve encore actuellement.

    PONTIQUES DE DNIEPR-VOLGA

    Les Pontiques (Indo-européens) de Dniepr-Volga (4100 -3500 av.jc ) étaient un rameau issu de la culture de la Volga (Seroglazovo / Seroglazovka – Djangar). (les hommes étaient surtout de race cro-magnoîde / proto-europoïde à l’ouest et de race europoïde évoluée à l’est). Par la suite, ce peuple subira l’invasion des Pontiques à poteries ovoïdes à fonds plats de Serednig-Stog (issus de Samara et Seroglasovka – tenteksor) et sera repoussé peu à peu vers le Danube puis les Balkans.

    Carte peuples indo-européens -5000
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    LES PONTIQUES D’AZOV-CASPIENNE

    Les Pontiques (Indo-européens ) d’Azov-Caspienne étaient des agriculteurs et des éleveurs de boeufs et de porcs vivant dans des huttes semi enterrées de plan irrégulier. Ils seront finalement vaincus par les Pontiques du Dniepr-Volga venus de l’est et se replieront sur la Crimée ou ils subsisteront encore quelques temps avant de disparaitre.

     

    BOUG-DNIESTR

    Les peuples du Boug-Dniestr étaient de race méditerranéenne et peut-être parlaient-ils déja une langue indo-européenne. Sous l’influence des asianiques Tripoljiens ils ont fondé une civilisation qui a duré de -4 500 à -3 200 Av. J.-C. Ils finiront par se laisser absorber par les asianiques indo-européanisés Tripoljiens.

    Carte peuples indo-européens -4000
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    PONTIQUES À KOURGANES 1, 2 ET 3

    Les Pontiques (Indo-européens) des «Kourganes 1, 2 et 3» descendent des pontiques de Seroglazovo et Samara puis de khvalinsk, dans le Bassin de la Volga (4000-3500 av.jc ). Ensuite les cavaliers pontiques europoïdes de la Volga envahissent tout le nord de la mer noire et se divisent en plusieurs groupes :

    • Serednig-Stog 1 /Voloshskoje / Kurganes1 puis Serednig-Stog 2 /Dereivka / Kurganes2 dans le sud de la Russie :

    • Mikhajlovka, Kemi-Oba et Novodanilovka en Crimée (Mikhajlovka 1, Mikhajlovka 2 )

    • Khvalynsk sur la Volga (3500-3000 av.jc) :

    • Cernavoda 1.3 (tribu issue des kourganes 1) au sud-ouest.

    • Usatovo / Gorotsk / Sofijewka / Kurganes 3 en Ukraine et Moldavie : Cette tribu s’est infiltrés sur le territoire de la civilisation de Tripoljé et Cucuteni dont elle a soumis les habitants.

    • Maïkop dans le Caucase nord-ouest (2700-2200 av.jc ) : Cette culture sera ensuite remplacée par celle de Novobodnaya (2100-1800 av.Jc.) :

    • Trialéti dans le Caucase central (Ibérie / Géorgie et Arménie 1900-1100 av.JC ).

    Finalement, ces peuples seront presque tous submergés par les Pontiques de Yamnaya (rameau issu de la culture de Khvalynsk, plus à l’est). Cependant la tribu d’ Usatovo / Gorotsk / Sofijewka pourra s’échapper vers la Roumanie ou elle formera la civilisation de Foltesti / Cernavoda 2 (kourganes 3).

    Carte peuples indo-européens -3500
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    LES POLGARIENS

    Les proto-Polgariens sont des Pontiques indo-européens. Vers 4000 av.jc. leurs troupes de cavaliers s’infiltrent parmi les peuples rubannés de Pologne, créant ainsi la culture de Malice (4000/3500 av.jc).

    Celle-ci se divise ensuite pour donner les groupes de Brzesc-Kujwski (3750-3200 av.jc), et de Jordansmühl / Jordanow (3500-3000 av.jc).

    Dés 3600 av.jc. un groupe de proto-Polgariens se dirige vers le sud, traverse la Tchéquie et s’installe en Hongrie du nord (culture de Tchitcharovce puis de Csöshalom-Oborin).

    Vers 3450 av.jc. ils fondent la culture de Polgar (début du travail du cuivre, utilisation de poteries rouges non décorées puis pointillées-sillonnées).

    Ils s’emparent de la Thuringe (Gatersleben) et de la Hongrie (Tisza-Polgar puis Bodrogkeresztur) en se mèlant aux Rubannés orientaux et aux Pélasges Lengyéliens (Lengyel 4-5-6).

    Continuant vers le sud, ils vont se méler aussi à d’autres Pélasges en Croatie, Autriche et Bavière (Lasinja-Balaton 2).

    Aprés cette période de domination, les Polgariens vont commencer à reculer sur tous les fronts et vont être absorbés par les indo-européens de Hunyadi- Halom et Lasinja-Balaton 3 (proto-Baden) au sud et des gobelets en entonnoirs au nord.

    LES PONTIQUES DES BALKANS

    Les Pontiques des Balkans sont des bandes armées d’indo-européens de Dniepr-Volga qui se sont infiltrées parmi les tribus asianiques afin de les soumettre. Plusieurs petits royaumes balkaniques se sont ainsi formés où une aristocratie indo-européenne dominait des paysans asianiques :

    Gumelnitza (3800-3100 av.jc) :Groupe de peuples soumis au puissant royaume de Varna (sur la cote Bulgare), riche en or et en cuivre, cette civilisation sera détruite par l’invasion des pontiques de Cernavoda 1-3

    Balkans centraux (3750-3000 av.jc) : Peuples de Salcuta 3, Gradeshnica-Krivodol, Shuplevec, et Bubanj-Houm-1A, Composés par des Pélasges Vinciens à poteries graphitées incisées soumis à une aristocratie indo-européenne. Ils subiront aussi l’invasion des pontiques de Cernavoda 1-3 et iront se réfugier vers l’ouest (à shuplevec, Bakarno-Gumno et Crnobuki en Macédoine et Maliq-2) où ils subsisteront encore quelques temps.

    Une partie des pontiques de Gumelnitza subsisteront aussi peut-être dans le sud de la Bulgarie (Ezero) d’où ils seront chassés vers 2300 av.jc par les pontiques de Foltesti. Ils iront alors s’installer en Anatolie et en Grèce pour former la civilisation des vases «dépas» et seront connus sous les noms de Nésites / Hittites, de Palas / Paphlagoniens, de Luwites (Lyciens et Lycaoniens) et de Lydiens (Tous ces peuples sont appelés «Indo-européens anatoliens»).

    Carte peuples indo-européens -3000
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    LES PONTIQUES A VASES-ENTONNOIRS

    Les Pontiques (indo-européens) des vases-entonnoirs sont un rameau séparé des Pontiques de Dniepr-Donec. De 3800 à 3200 av.jc, ils ont progressé le long de la Baltique en s’emparant des territoires appartenant aux peuples Ertebôlliens . Parmi eux, on pouvait reconnaitre les cultures suivantes :

    • Le peuple des gobelets-entonnoirs septentrionaux (“Trichterbecker”) en Scandinavie :

    • Le peuple des gobelets-entonnoirs occidentaux en Hollande et Basse Saxe : Expension vers le sud.

    • Le peuple des gobelets-entonnoirs méridionaux en Thuringe et Bohème : Expansion vers la Silésie et la Bohème.

    • Le peuple des gobelets-entonnoirs orientaux en Pologne et Ukraine : recul face à une invasion des Polgariens de Brzesc-Kujawski et Jordanow venus du sud.

    • Le peuple de Michelsberg, en Allemagne centrale.

    Certaines tribus s’étaient même infiltrées sur la cote est de l’Angleterre : on a effectivement retrouvé des vases-entonnoirs à West-Hartlepool, Durham, Orpington et au sud-est de Londres. Ensuite, toutes ces populations subirent l’invasion des pontiques à amphores globulaires de Bernburg, venus de l’est. Le peuple des céramiques à impressions profondes fut alors repoussé vers la Rhénanie et la Westphalie alors que le peuple de Walternienburg l’était vers la Hesse (Wartberg), détruisant la civilisation de Michelsberg.

    LES PONTIQUES DE MICHELSBERG

    Les Pontiques (indo-européens) de Michelsberg descendent d’un groupe de Pontiques à gobelets-entonnoirs qui se sont mêlés aux Rubannés de Rôssen.

    Parmi les tribus qui forment ce peuple, on trouve les Spienniens en Belgique, les Chaudardiens dans l’Aisne, les Balloyens sur la Seine (à la Bassée puis à Balloy et Gravon), etc…

    Par la suite, la culture de Michelsberg subit l’invasion des peuples de Walternienburg-Warberg et des poteries à impressions profondes, eux-même chassés par les Pontiques à poteries globulaires venus de l’est. Elle se divise alors en plusieurs sous-groupes («épi-Michelsberg») : Mundolsheim et Dachstein en Alsace, Cham en Bavière, Moselle, Goldberg3, etc….

    L’un de ces groupes (Pfyn) partira fonder la culture de Horgen en Suisse orientale et un autre la culture de Seine-Oise-Marne dans le Bassin Parisien et la Belgique.

    Carte peuples indo-européens -2500
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    LES PONTIQUES DES TOMBES A PUITS

    Les Pontiques (indo-européens) des tombes à fosses ou à puits («civilisation de Yamnaya» ou «Kourganes 4») descendent de la culture de Khvalynsk, puis de Bikovo, dans le bassin de la Volga.Cette civilisation s’est répendue partout dans les steppes pontiques.

    Ensuite elle donnera naissance à plusieurs groupes différents :

    • Culture des sépultures à catacombes (Thraces du nord de la mer noire).

    • Culture des sépultures à charpentes (Irano-Aryens du nord de la Caspienne) issue de la sous-culture de Volga-Oural.

    • Culture proto-Slave du Dniepr moyen, mélée à la culture des sépultures à catacombes.

    • Cultures proto-Baltes des haches de combats de la Baltique et des haches de combats de la Volga / Fatyanovo (mélée à la culture des sépultures à charpentes).

    • Culture des “poteries cordées» (expansion dans la plaine d’Europe du nord, en se mélant aux proto-Celtes des amphores globulaires).

    • Culture des sépultures individuelles (expansion en Scandinavie, en se mélant aux proto-Germains des gobelets-entonnoirs).

    LES PONTIQUES DE FOLTESTI

    Gètes de Roumanie, des Illyriens d’Albanie, des Thraces de Bulgarie, ainsi que des Arméniens qui partiront s’installer en Anatolie du nord à l’époque de la guerre de Troie.

    LES PONTIQUES DES AMPHORES GLOBULAIRES

    Les Pontiques (indo-européens) des amphores globulaires sont un rameau séparé des Pontiques à amphores sphériques des Kourganes 1-2. Ils se sont répandus au sud de la Baltique de 2700 à 2400 av.jc.

    Par la suite, les Pontiques des haches naviformes, des poteries cordées et des sépultures individuelles viendront s’installer sur leur territoire.

    Carte peuples indo-européens -2000
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    PONTIQUES DE CERNAVODA 1-3

    Les Pontiques de Cernavoda sont un rameau des Pontiques de Kemi-Oba qui ont envahi les Balkans. Ils se sont divisés en plusieurs rameaux :

    • Roumanie : Cavaliers pontiques éleveurs de boeufs, porcs, moutons et chèvres, Cernavoda 1 puis Cernavoda 3. Ils seront vaincus par les pontiques de Foltesti.

    • Hongrie : Pontiques avec poteries à anses à disques de Hunyadi-Halom-Vajska puis poteries incisées-cannelées de Boleraz puis poteries noires cannelées de Baden-Pecel puis poteries imprimées et impressionnées de Kostolac.

    • Balkans centraux : Pontiques de Salcuta-4 utilisant des poteries cordées avec anses à disques puis pontiques de Cotofeni utilisant des poteries cordées, incisées et cannelées.

    • Bulgarie du nord : Pontiques de Telish-Galatin et Pevec avec poteries cordées à anses à disques puis poteries incisées de Galatin.

    LES SEQUANIENS DE SEINE-OISE-MARNE ET DE HORGEN

    Les Indo-européens Séquaniens de Seine-Oise-Marne et de Horgen descendent des peuples à gobelets-entonnoirs et tulipiformes (poteries à fond plat) de Michelsberg .

    Vers 2700 av.jc, les Indo-Européens à poteries globulaires arrivent dans la plaine d’Allemagne du nord, repoussant les tribus de Walternienburg et des poteries à impressions profondes vers l’ouest.

    Le peuple de Michelsberg est chassé à son tour et se divise : la tribu de Pfyn part s’installer en suisse ou elle fondera la civilisation de Horgen (2700 à 2200 av.jc.).

    Une autre tribu issue de la Hesse-Westphalie part à la conquète du bassin parisien ou elle fondera la civilisation de Seine-Oise-Marne (2700 à 2200 av. jc.). Vers 2500/2300 av.jc. ils soumettront également la Bretagne («Quessoy») et s’infiltreront vers le centre-ouest («Taizé» et «Vienne-Charente») puis vers l’Aquitaine («Isle-Dordogne») vers 2400 av.Jc.. (Les cutures de Taizé, Vienne-Charente et isle-Dordogne sont souvent réunies sous le nom de «Loire-Dordogne»).

    Mais ensuite, les Asianiques de France relèveront la tête et commenceront à repousser leurs envahisseurs : Vers 2300 av.jc. les peuples d’Artenac reprennent l’Aquitaine, le centre-ouest et le bassin parisien, et vers 2500 av.jc. les Lücherziens d’Auvernier (Saône-Rhone) reprennent une partie de la suisse. La première invasion indo-européenne en France se termine par un échec.

    Carte peuples indo-européens -1500
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    LES PONTIQUES DES TOMBES A CATACOMBES

    Les Pontiques (indo-européens) des tombes à catacombes / culture de Sroubnaya ont introduit la métallurgie du bronze. Ce peuple utilisait des haches de bataille et des chars tirés par des chevaux et il fabriquait des gobelets à fond plat cordés ou incisés. Les animaux élevés étaient les boeufs, les chevaux, les moutons et les chèvres.

    En Ukraine occidentale, les derniers pontiques des tombes à catacombes formeront la civilisation de Bagato-Valikov / Mnogovalikova puis de Sabatinovka.

    Aprés, ce peuple sera progressivement chassé par les Cimmériens (une des tribus des tombes à charpentes, venues de l’est) et il se réfugiera dans les Balkans (culture de Noua), formant alors le groupe des Daces / Gètes de Roumanie, des Illyriens d’Albanie, des Thraces de Bulgarie, ainsi que des Arméniens qui partiront s’installer en Anatolie du nord à l’époque de la guerre de Troie.

    D’autres indo-européens avaient également adopté les tombes à catacombes :

    • Les proto-Méotes du Kouban-Terek au nord du Caucase.

    • Les peuples de Zlota, en Pologne et de Dniepr-Desna / Desna moyen. Ils étaient probablement les ancêtres des Slaves.

    • Le peuple de Vucedol, ancètre des Italiotes.

    • Les proto-Aryens Iraniens du Turkestan. Ils progresseront vers le sud de l’Ouzbékistan et s’installeront à Sapalli-Djarkutan (1500 av.jc), Kuzali (1350 av.jc), Sapalli-Molali (1250 av.jc) puis Boustan (1100-1000 av.jc), ainsi que dans le sud du Tadjikistan, à Tulkhar et Bishkent (1250-850 av.jc). Ces tribus étaient les ancètres des perses (parlant une langue irano-aryenne «occidentale» contrairement aux Scythes et Cimmériens qui parlaient une langue irano-aryenne «orientale»).

    Carte peuples indo-européens -1100
    Copyright : Stéphane Jeanneteau Carte originale est réalisée à partir d’une carte d’ euratlas.net et avec leur autorisation

    LES PEUPLES DES HACHES DE COMBATS

    Ces peuples étaient les ancètres des baltes et des Slaves. Ils étaient probablement issus des Pontiques de Yamnaya. Ils utilisaient des haches de combats naviformes et des poteries cordées et étaient divisés en plusieurs sous-cultures :

    • Les Baltes occidentaux aux haches de batailles de la Baltique (Haff) : Ce sont les ancètres des actuels Lettons et Lithuaniens.

    • Les Baltes septentrionaux Kiukaïs aux haches de batailles de Finlande (Kiukainen) : Ils ont disparu lors de l’expansion des Ouraliens en Finlande.

    • Les Baltes orientaux aux haches de batailles de la Volga (Fatyanovo) : Ces tribus (Galindiens, Goliads, Aukstotes, etc…) occupaient un vaste territoire en Russie et dans le nord de la Biellorussie. Elles perdront des territoires au nord face aux Ouraliens d’Abashevo puis seront absorbées par les Slaves lors de leurs grande expansion à l’époque byzantine.

    • Les Venèdes du Dniepr moyen (proto-slaves) : Ces tribus occupaient la région du Pripet dans le nord de l’Ukraine et le sud de la Biélorussie. Elles avaient adopté les tombes à catacombes des proto-Thraces. Leur branche occidentale (utilisant également des tombes à catacombes) s’était installée en Pologne (culture de Zlota) en chassant les Proto-Celtes.

    Voici les stades par lesquels est passée leur civilisation :

    • Vénèdes de Komarow en Ukraine et de Trzciniec en Pologne.

    • Vénèdes de Wiszoko en ukraine et de Lusace en Pologne.

    • Vénèdes de Tchornyi-lis en Ukraine et de des tombes en cloches en Pologne.

    Ensuite les Vénèdes occidentaux de Pologne disparaitront devant l’expansion des Germains Vandales et Goths. Quand aux Vénèdes orientaux d’Ukraine (Ostrov-Zhitomir), certaines tribus se soumettront alors que d’autres partiront s’installer plus au nord, chez les Baltes orientaux.

    Aprés la défaite des Germains face aux Huns, les Vénèdes entreprendront leur grande expansion en Russie au dépend des Baltes orientaux et dans les Balkans au dépend des Bizantins. A cette époque les Vénèdes étaient divisés en deux groupes : les Antes de Penkovka et Kolotchin en Ukraine de l’est (qui finiront par disparaitre) et les Stavanes / Sklavons / Sklavènes de Prague-Kortchak en Ukraine de l’ouest. Ces derniers seront les ancètres de tous les Slaves actuels.

    LES PONTIQUES DES TOMBES INDIVIDUELLES

    Les «Pontiques des sépultures individuelles» se sont formés par la fusion, vers 2400 av.jc, des « peuples des vases-entonnoirs» avec les «peuples des poteries cordées» venus du sud, et les «peuples des haches de combats de la Baltique» venus de l’est. Le peuple des sépultures individuelles, ancêtre direct des Germains, et se déplacait avec des chars tirés par des chevaux .

    LES PONTIQUES DES «POTERIES CORDÉES»

    Ce sont les ancètres des Celtes. Ils se sont formés par la fusion des «peuples aux amphores globulaires» avec les «Pontiques des poteries cordées et des haches de batailles» venus de l’est vers 2400 av.Jc.

    LES PONTIQUES DES TOMBES A CHARPENTES

    Les Pontiques (indo-européens) des tombes à charpentes / cabanes / huttes sont issus (vers 1800 av.Jc) des derniers Pontiques des tombes à puits qui subsistaient dans la région de la Volga et de l’Oural (Poltavka) à l’époque des tombes à catacombes. Ce peuple, ancètre des «Aryens iraniens» et inventeur du vrai pastoralisme nomade. Il était divisé en de nombreuses sous-unités culturelles :

    • Cimmériens de Crimée (vaincus par les Scythes)

    • Syginnes de Poltavka sur la Volga (Vaincus par les Scythes)

    • Scythes de Tazagabiab autour de la mer d’Aral (vaincus par les Sarmates)

    VENETES ET ITALIOTES

    Les Pontiques de Vucedol se sont formés par la fusion des Pontiques de Baden-Kostolac avec des Pontiques des sépultures à catacombes venus du nord-est. Leurs descendants étaient connus dans l’antiquité sous le nom de «Vénètes» en Italie du nord-est et en Slovénie.

    Plusieurs tribus issues de la culture de Vucedol partiront envahir l’Italie. Ces hommes, appelés «italiotes» ou «italiques», seront les ancètres directs des latins (Romains et Falisques) et des osco-ombriens:

    Proto-Italiotes de Remedello en Italie du nord et Suisse du sud (2300 – 2100 av.Jc.).

    Plus au sud, des italiotes se mèleront aux pélasges des hypogées de Gaudo et formeront la civilisation des Apennitiques de Rinaldone.

    Vers 2100-1900 av.Jc. les proto-italiotes de Remedello subissent l’influence des ligures de France.

    Vers 1900-1800 av.Jc. de nouvelles tribus italiotes arrivent en Italie du nord. Ce peuples dominera pendant quelques temps les Ligures du sud de la France.

    Bien plus tard, les Latins Romains unifieront les tribus italiotes et formeront un immense empire…

    Les peuples asianiques »
    Delicious

    Tags Tags : , , , ,